Tuee | Interprétation De Rêve

Les mots-clés de ce rêve: Tuee

Prostituée

La femme qui voit une prostituée: lui annonce un état amoureux où elle se sentira l’âme d’une prostituée.

Pour l’homme, la prostituée: annonce quelques satisfactions peu profondes de l’amour de surface de la femme désirée.

Mais la maison de prostitution: promet des agitations morales pour les deux sexes.... Le Rêve Et Ses Symboles

Lire la suite...

Le Rêve Et Ses Symboles

Prostituée

* Image négative de la femme et fausse de la mère, mépris de soi, difficulté relationnelle avec les autres ou avec les femmes

Cette représentation négative de la femme est rarement visualisée telle quelle. C’est plutôt une impression, un sentiment éprouvé pendant le rêve, pour soi-même ou pour une femme extérieure. « J’avais l’impression d’être une prostituée », ou « Elle ressemblait à une prostituée ».

Dans le premier cas, la rêveuse souffre d’une mauvaise image d’elle-même, de la féminité et de la sexualité. Son besoin d’amour ou de reconnaissance est trop fort et peut la pousser à ne pas se respecter, à brader son affection. La rêveuse ne se donne pas le droit de recevoir de l’amour et d’être aimée véritablement. L’image de la prostituée renvoie à la pauvre personne qui racole de l’amour sous forme d’argent. Dans un sens différent, elle peut aussi avoir le sentiment que tous ses proches l’exploitent. Le lieu décrit dans le rêve nous indique quel milieu est responsable, si c’est le cadre du travail ou la famille, voire les deux. Il y a un sentiment d’usure, un manque de considération.

Le deuxième cas est plus spécifiquement un rêve masculin. Cette image négative de la femme prostituée est révélatrice d’un manque de confiance en soi et, comme dans le premier cas, en effet miroir, du peu de respect que le rêveur a pour lui-même. Le peu de valeur qu’il se prête le pousse à vouloir acheter et à rabaisser l’autre. On peut ainsi se sentir si peu aimable qu’on croit devoir acheter l’amour des autres.

Dans l’image de la prostituée, les rapports avec le sexe féminin sont faussés. Il est possible que ce soit la mère qui ait généré une image négative inconsciente de la femme, s’il fallait acheter son amour. Celle-ci n’était peut-être pas assez disponible, trop préoccupée d’elle-même. Il resterait alors une vision ambiguë de la femme, celle qui est désirée et détestée en même temps. Consciemment, l’image de la mère peut être à l’opposé, idéalisée et vue comme une sainte asexuée. La perspective du rapport charnel devient alors complexe et ramène au complexe d’Œdipe. S’il n’est pas résolu, la mère est toujours désirée et interdite simultanément. L’idée de la sexualité est alors vue comme impure, puisque sans amour. Cet amour serait toujours tourné vers la mère, tout autant que le désir serait interdit. Dans ce cas, l’homme ne respectera pas les femmes qui pourront l’aimer et se donner à lui. C’est le cliché de la mère et de la putain.

Cette problématique peut tourmenter l’homme immature qui n’a pas coupé le cordon avec sa mère. L’image de la prostituée devient celle de la femme en général, celle que l’on peut posséder grâce à de l’argent, celle qui le dépense. C’est un simulacre de l’amour. La notion d’échange est ici altérée. L’amour ne s’achète pas, il se donne.

C’est parfois le père qui peut donner cette image de la femme, s’il rabaissait ou maltraitait sa femme, en paroles ou comportement, et si son regard et ses propos sur la gent féminine étaient péjoratifs.

Les services de la prostituée sont aussi salutaires pour certains hommes et peuvent être vus comme une expression généreuse de la mère universelle.

Voir: Œdipe... Le Nouveau Dictionnaire Des Rêves

Lire la suite...

Le Nouveau Dictionnaire Des Rêves

Pr|ostituée

Profits et honneurs.... Des Rêves

Lire la suite...

Des Rêves